À LA UNE

Cie À la Tombée des Nues Mauvaises filles

> Jeudi 27 février à 16h > Théâtre de la Gobinière Site de la compagnie

SORTIE DE RÉSIDENCE – Théâtre documentaire
Présentation d’une étape de travail – 30 min

Avec Anaïs Harté et Servane Daniel
Mise en scène: Laureline Lejeune
Lumières: Marie Giraudet

Elle pourrait s’appeler Marie, Camille, Victoire, Lili ou Virginie. Enfermée à 10 ou 17 ans, en 1844, en 1956 ou en 1980. Elle voudrait manger, courir, faire la noce, le mur, l’amour ou au moins le tour du jardin. Elle voudrait bien savoir ce qu’on lui reproche. Sur la base des archives exhumées des « Bon Pasteur », refuges et centres de rééducation d’Etat, Mauvaises filles retrace l’histoire de l’enfermement de centaines de milliers de filles en France pendant plus de 150 ans. Une histoire récente où l’arbitraire  genré a présidé aux destins de plusieurs générations.

Travail en collaboration avec les historien.nes Véronique Blanchard et David Niget.